02 septembre 2009

La faille spatiotemporelle

faille

photo par Clarisse

Le temps flou et les yeux brouillés, c'est comme un jour sans fin. On a fui le soleil et retrouvé la nuit plus vite. Mais le corps a une horloge. L'obscurité ne dupe pas les yeux. Alors on s'impatiente pendant le trajet et une fois arrivés on raccourci le sommeil, le temps que l'horloge se dérègle et se cale sur un nouveau fuseau horaire. Parce qu'ici le temps est en avance. Le jour se lève avant nous et la nuit se couche bien avant que nos yeux ne se ferment. Dans la tête et dans le cœur deux horloges tic et tac, on jongle entre la vie ici et les gens là bas. Parce que les milliers de kilomètres décalent les horloges mais n'effacent pas les gens.

Posté par GrenadineTomate à 19:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La faille spatiotemporelle

Nouveau commentaire